Comment reconnaître la douleur chez les chats

Must read

Comment reconnaître la douleur chez les chats

Comment reconnaître la douleur chez les chats chaton  chatons chats chatonne un petit chat chatonne un petit chaton paruvendu chaton petit chat chat calin chaton calin maison chaton

Comment reconnaître la douleur chez les chats

 Les chats sont passés maîtres dans l’art de dissimuler la douleur et l’inconfort. Ils ne se plaindront pas et n’attireront pas l’attention sur le problème comme le ferait un humain. Par conséquent, les chats peuvent souffrir de maladies pendant longtemps avant de s’apercevoir que quelque chose ne va pas.


Heureusement, il existe d’autres signes qui peuvent nous indiquer que notre chat souffre. En tant que propriétaires de chats, il est important d’apprendre à lire le langage corporel et le comportement de notre chat afin de pouvoir reconnaître rapidement la douleur et obtenir l’aide adéquate.



Pourquoi les chats cachent-ils leur douleur ?


Cacher la douleur et l’inconfort causés par une blessure ou une maladie est le comportement normal du chat. Cette réaction instinctive fait partie de la stratégie de survie du chat. Dans une colonie de chats sauvages, un chat faible perd son prestige et sa force. Cela signifie que le chat faible devra survivre avec moins de nourriture, qu’il devra renoncer aux meilleurs coins de chasse et aux endroits où boire. Le chat sera éjecté des zones de couchage plus sûres. Les chats les plus forts de la colonie représentent une menace pour leur survie. C’est l’une des raisons pour lesquelles les chats cachent leur faiblesse.



Une autre raison pour laquelle les chats cachent leur douleur est liée à leur régime alimentaire.  Comme les chats de notre maison descendent des chats sauvages, ils présentent le même comportement.



Connaissez le comportement normal de votre chat


Lorsque les chats tombent malades ou éprouvent de la douleur, ils présentent des changements de comportement subtils ou parfois radicaux. Ils peuvent même adopter une toute nouvelle attitude.



Souvent, les propriétaires de chats ne se rendent pas compte que quelque chose ne va pas jusqu’à ce que le comportement du chat change radicalement au point de devenir destructeur. Par exemple, un chat se comporte de manière brutale ou commence à faire ses besoins dans les poubelles. Jusque-là, certains propriétaires pensent que leur chat ne fait que se comporter – il se comporte mal. La plupart du temps, cependant, ils n’associent pas le comportement du chat à un malaise.



Les changements de comportement associés à différents types de maladie ou de douleur peuvent varier chez chaque chat. De même, tous les chats atteints d’une maladie particulière ne présenteront pas les mêmes changements de comportement. Il faut distinguer les comportements normaux des comportements totalement nouveaux ou non naturels.



Changements dans le langage de votre chat ( corporel et la posture )


Les changements dans le langage corporel et l’attitude sont un autre moyen pour les propriétaires de chats de reconnaître les problèmes potentiels. Comme les humains se montrent mal à l’aise avec les expressions faciales, les chats peuvent sembler anxieux ou déprimés. Parfois, un chat peut se blottir dans un coin ou sous une table ou un lit. Cela peut être un signe de douleur, de maladie ou de détresse générale.



Changer la position du chat peut vous donner une idée de l’endroit où se trouve le souci. Un chat dont la tête ou les oreilles sont tournées sur le côté peut souffrir de douleurs aux oreilles. De même, un chat qui maintient la courbe du dos peut souffrir de douleurs dorsales, d’arthrite ou de douleurs abdominales.



Même les poils peuvent vous renseigner sur la santé de votre chat. Un chat en bonne santé a une fourrure fine. Une peau qui se hérisse ou qui semble énergique peut indiquer une douleur physique, ainsi que des problèmes émotionnels tels que le stress et l’anxiété.



Traitement de la douleur et soins du chat malade


Dès que vous constatez une douleur ou un inconfort, vous devez emmener votre chat chez votre vétérinaire généraliste – dès que possible. Une douleur prolongée provoque un stress qui peut affaiblir gravement le système immunitaire du chat. La douleur prolongée peut également entraîner des modifications neurologiques aux conséquences considérables, telles qu’une insensibilité à la douleur, une douleur constante même lorsque la cause n’est plus là, et une douleur intense au contact physique.



Lorsqu’il s’agit de prendre soin d’un chat malade, il est important de lui offrir un endroit chaud et sûr pour se reposer. Il est humain de vouloir réconforter son chat, mais il vaut mieux que le bien-être de votre chat bénéficie d’un peu de calme et de tranquillité. Laissez votre chat prendre l’initiative du contact physique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest article